Les crédits de carbone sont-ils des permis de polluer?

Auteur : L'équipe Irokko

Qu’est-ce que le crédit compensatoire de carbone?

Le crédit compensatoire de carbone est un mécanisme qui permet aux acheteurs d’assumer la responsabilité de leur impact climatique. L’acheteur du crédit paie pour qu’un acteur réduise, en son nom, les émissions de gaz à effet de serre (GES) qu’il émet. Cette réduction peut se faire en investissant dans des projets qui visent à combattre le réchauffement climatique, entre autres, à travers les activités de reboisement.

Comment le calcule-t-on?

Le crédit carbone s’échange en unités de tonnes de CO2. Dans le cadre du projet Irokko, l’achat de crédit compensatoire passe par la possibilité d’acheter des arbres. Sur la durée du projet Irokko – qui est fixé à 30 ans – nous estimons que chaque arbre absorbe 0,512t CO2 eq.

un arbre permet d'absorber 0,5 tonnes de CO2 pour seulement 7$

Notre application mobile intègre une calculatrice développée par l’Université du Québec à Chicoutimi notre partenaire à partir des données du GIEC et du gouvernement Canadien. Grâce à cette calculatrice, chaque individu ou entreprise peut mesurer son émission de CO2 sur la durée et la fréquence qui lui convient. Les résultats de vos émissions  sont automatiquement convertis en nombre d’arbres à planter pour réduire votre impact, nous offrons ensuite la possibilité de planter des arbres, en votre nom dans plusieurs pays du monde, même si pour l’instant nous nous limitons au Québec et au Pérou.

Les crédits de carbone sont-ils des permis de polluer?

Nous émettons tous du CO2, majoritairement à travers nos déplacements et l’utilisation de combustibles résidentiels.

Chez Irokko, nous pensons que chaque individu est une solution dans la lutte contre le réchauffement climatique grâce notamment à la possibilité de compenser de façon volontaire les émissions de gaz provenant d’activités qu’il ne peut réduire. Au cours des dernières années, les questions reliées au climat et à l’environnement ont occupé une place grandissante dans le débat public. Ces discussions ont mis l’emphase sur l’importance d’adopter des comportements respectueux envers la planète tels que le recyclage, le compostage ou l’utilisation de transport en commun. Nous préconisons donc la poursuite de comportements responsables pour réduire au mieux l’impact de l’Homme leur la planète.

Avec Irokko vous avez la possibilité de compenser vos émissions qui proviennent d’activités qui ne peuvent être réduites. Ensemble nous voulons pour les décennies à venir récréer des forêts là où elles ont existé, développer des espaces verts dans nos villes. Nous avons choisi une approche ludique pour engager le public à travers les réseaux sociaux.

Les crédits de compensation ne sont pas des permis de polluer mais plutôt un moyen de devenir neutre pour le climat tout en poursuivant des activités nécessaires à notre vie en société.

La sensibilisation active combinée à la possibilité d’offrir une solution pour compenser toutes ou une partie de nos activités quotidiennes aidera notre communauté, au fil des ans à réduire leur impact climatique et par conséquent, réduire progressivement leur impact et le nombre de crédits compensatoires requis. 

 

Commentaires